'Hispanola' et 'Moxica and The Horse' évoquent les échecs de la politique de Colomb sur son nouveau territoire, plus particulièrement 'Moxica and The Horse', illustrant à l'écran la mutinerie de Moxica et ses hommes. Vangelis base tout son morceau sur un sombre bourdon entêtant de synthétiseur, un ostinato de percussions exotiques, quelques guitares espagnoles (avec la participation du guitariste de flamenco Bruno Manjarres) et la voix d'un chanteur soliste, Pepe Martinez. 'Moxica and The Horse' possède un côté incantatoire sombre évoquant la musique des indigènes d'Amérique, sur fond de nappes de synthé et de claviers plus moderne, une sorte de façon pour le compositeur de rendre son histoire intemporelle.
Hispanola
Allocine